undefined

Cette norme, qui remplace la norme européenne EN15038 a été publiée le 1er mai 2015 et établit les nouvelles exigences des services de traduction : ISO 17100: 2015. Le fait que la norme européenne soit la base de la nouvelle norme internationale montre la validité de l’EN-15038 et est également un signe que cette norme a été bien accueillie par toutes les personnes intéressées, les fournisseurs et les clients.

La norme définit les exigences relatives à la prestation d’un service de traduction de haute qualité. Quelles ont été les principales modifications introduites ?

  • La nouvelle norme fournit une liste élargie de quarante-deux définitions relatives à différents concepts liés aux services de traduction, au flux de travail de traduction et de technologie, au contrôle du processus de traduction, etc.
  • Elle considère également les outils et les systèmes d'IT comme un support au processus de traduction. Selon la norme, les traducteurs et les réviseurs, ainsi que les fournisseurs de services de traduction doivent avoir les connaissances et les ressources nécessaires pour être en mesure d'accomplir les tâches techniques requises par le projet de traduction.
  • Elle distingue parmi les différents types de révision : la vérification, la révision, la révision par un spécialiste, la révision d'épreuves et la vérification finale. La vérification est une auto-révision générale de la traduction faite par le traducteur avant la livraison. La révision est obligatoire et doit inclure une comparaison bilingue entre les langues source et cible. La révision spécialisée est une révision monolingue de la langue cible par un spécialiste qui n’est pas nécessairement traducteur. La révision des épreuves (proofreading) est une révision officielle avant l'impression. Le gestionnaire de projet doit ensuite effectuer la vérification finale afin de confirmer que toutes les spécifications ont été respectées.
  • Le profil du gestionnaire de projet de traduction est défini par la norme ISO 17100: 2015 comme étant le responsable de tous les aspects du processus de production et les étapes qui doivent être effectuées lors de la gestion d'un projet de traduction sont également spécifiées.
  • La norme définit également les processus et les étapes d'un projet de traduction. Elle fait la distinction entre la pré-production, la production et les processus de post-production et inclut également la composition de chacune des activités impliquées dans chaque étape.

La nouvelle norme inclut six annexes d'informations contenant des suggestions, comme les spécifications contractuelles, les technologies de traduction ou les registres de gestion et les rapports. À partir de la date de sa publication, les organisations doivent être certifiées selon l’ISO 17100: 2015.